• Les maîtres de la destinée : Les œufs primitifs

     

    Un monde  fantastique et des ados ordinaires pour héros

     

    Les maîtres de la destinée : Les œufs primitifsSypnosis :  Chris Feulster, jeune adolescent parisien ordinaire, fan de rock anglo-saxon et de science-fiction voit sa vie basculer du jour au lendemain. Son père disparaît et ses efforts pour le retrouver vont l’entraîner dans un monde dont il était loin d’imaginer l’existence. Il découvre ainsi un peuple ancestral à l’origine de la création de cinq œufs : les Œufs Primitifs, qui renferment l’essence des Éléments.... Confronté aux Bienfaisants, aux Malveillants et à l’étrange et insondable Inconstant, Chris saura-t-il faire les bons choix et éviter les mauvaises rencontres ? « Les Œufs Primitifs », premier tome de la saga « Les Maîtres de la Destinée », pourrait bien changer votre vision des choses qui nous entourent..

    Editeur :  Évidence Editions
    Genre: Jeunesse
    Date de sortie: 6/6/2018
    Prix du livre papier :  Broché : 14,00€
    Version numérique:  4,99€
    Nombre de pages: 218

     

    Mon avis : 

    Je remercie  Évidence Editions et Masse critique Babelio pour m'avoir permis de faire cette lecture.

    Dans ce premier tome, l'auteur nous présente un jeune ado ordinaire auquel les jeunes lecteurs pourront s'identifier. Chris est enfant de divorcés. Sa mère s’intéresse peu à lui, son père est très pris par son travail. Cependant le jeune homme est proche de lui et sa disparition inquiétante va le pousser à se lancer à sa recherche.  

    Sa quête va le transporter dans un univers parallèle et il va découvrir des secrets enfouis depuis la nuit des temps. Involontairement ou pas il va se trouver pris à parti par les maîtres de la destinée. Pourra-t-il être acteur de son destin ? Ou bien sera-t-il un simple pion dans la partie engagé par d'autres que lui ?

    La narration oscille entre événements se déroulant entre 2 mondes, avec quelques flashs-backs évoquant un passé très lointain.

    Le style est simple et très adapté au lectorat visé, à mon sens les 13/15 ans qui apprécierons la magie et la féerie de l'histoire. Un récit trop simpliste pour un public plus âgé. Néanmoins l'imaginaire de l'auteur tient ses promesses et les décors sont bien plantés, ainsi que les personnages.

    Le dénouement s'achève sur un cliffanger bien maîtrisé qui incite à vouloir découvrir la suite des aventures de Chris.  De plus l'auteur offre le premier chapitre du tome 2 et titille,  comme il se doit,  la curiosité du lecteur.

    Une mise en bouche assez courte qui cependant en dit suffisamment à travers les aventures de notre jeune héros.

    Personnellement je ne suis pas très fan de l'intrigue, malgré son originalité qui prend son point de départ dans la création du monde. Il manque un je ne sais quoi pour me passionner pour cette aventure et me faire vibrer avec les personnages. 

    Néanmoins je suis persuadée que ce premier tome séduira le lectorat  des 13/15 ans.

     

    L’auteur :

     Jeremy voit le jour dans les montagnes vosgiennes au tout début des années 1990. Vivant désormais en Bretagne, terre de légendes, où il puise son inspiration. À la fois auteur, parolier et poète, Jeremy joue avec l’essence des mots pour les faire résonner à travers l’esprit des lecteurs. Passionné depuis toujours par l’écriture, il a déjà publié quelques ouvrages en auto-édition.

     

    Le détail :

    Les luttes de pouvoir, le bien le mal sont des thème récurrents dans de nombreux romans. Ils ont ici une grande place. A ceux-ci viennent s'ajouter tous les questionnements sur la Destinée. Que l'on soit adulte ou ado, la question du destin écrit dès notre naissance reste un sujet à débat. Nos choix  peuvent avoir des conséquences sur notre vie , mais aussi sur celles des personnes que nous côtoyons.  C'est le cas ici suite aux décisions de Chris. Mais comment savoir si tout n'était pas décidé par les maîtres de la destinée ?

     

    La parenthèse : 

    Ce roman est adapté aux lecteurs dyslexiques. Mise en page avec police particulière, et en début de chaque chapitre une présentation ressemblant à une scène de théâtre qui précise le nom des acteurs et  leur état d’esprit. Les chapitres sont courts et concis. 

    La présentation peut, dans un premier temps,dérouter un lecteur lambda. Ce fut mon cas.

     

     

    Il m'est assez difficile de noter ce roman, car il me faut me mettre  la place du lectorat visé, car je le trouve vraiment très ciblé pour les lecteurs  dyslexiques avec ses phrases, sa construction et ses mots  simples.

     

    Les maîtres de la destinée : Les œufs primitifs

     

    Les maîtres de la destinée : Les œufs primitifs

     

     


    Tags Tags : , , , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Vendredi 7 Décembre à 20:27
    LADY MARIANNE

    LOL  lecteurs dyslexiques ??  tu y vas fort ??
    pour les ados , toi tu es grande ! lol
    bisous et bonne soirée-

    2
    Gaelle
    Samedi 8 Décembre à 03:37
    En fait je pense que la masse critique aurait dû viser des spécialistes qui comprennent la dislexie. Après moi je félicite l’auteur pour cette démarche
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :