• Off-Campus The goal : LC

     

    Off-Campus The goal : LCSabrina James est en dernière année de lycée. Elle a depuis longtemps planifié son avenir : obtenir son diplôme, entrer à la fac de droit et décrocher un super-job dans un des plus grands cabinets d'avocats du pays. 
    Elle veut aller de l'avant et oublier son passé. 
    Quand elle croise le beau Tucker, elle n'a à lui offrir qu'une nuit, il ne peut pas faire partie de ses projets. 
    Mais tout va se compliquer... 
    John Tucker, la star du hockey qui ne vit que pour sa passion, va se transformer quand Sabrina lui annonce qu'elle est enceinte. Il compte bien assumer son rôle de futur papa. 
    Mais la jeune fille est têtue et ne veut accepter aucune aide de sa part. 
    Il va falloir toute la ténacité de Tucker pour que, petit à petit, elle lui ouvre son cœur. 
    Saura-t-il convaincre la belle et froide Sabrina que, parfois, mener un projet à deux est plus facile ?

    Editeur :  Hugo Roman
    Genre:  New Romance
    Date de sortie: 12/01/2017
    Prix du livre papier : Broché  17,00€, Poche 7,60 € 
    Version numérique: 9,99€ 

    ISBN:2755629444 

    Off-Campus The goal : LC

     

    Dernier opus de la saga Off-Campus que je suis depuis plus d'un an et ma binôme vient de me rejoindre pour les derniers tomes que j'ai lu cette année.

    Tuck est le personnage le plus discret de la bande de colocataires, cette bande d'étudiants  qui profite de leur célibat pour jouir de la vie suivant des critères  de mecs.  C'est macho, puéril mais ça marche. Elle Kennedy brosse un tableau peut-être un peu caricatural, ou pas, de ces années fac. S'éclater à fond entre beuveries et coups d'un soir avant de se lancer dans la vie quotidienne et ses contraintes.

    Après le petite bombe dans le dénouement du dernier tome, j'étais impatiente de découvrir l'énigmatique John Tucker et sa relation cachée avec Sabrina, la garce ainsi nommée par Dean. Mais peut-on faire confiance à Dean en matière de jugement ? L'opinion du lecteur reste donc un peu réservé jusqu'à ce qu'il tombe sous le charme de la jeune femme en découvrant ses conditions de vie et son combat quotidien pour s'en sortir.

    C'est dans un récit à deux voix que nous découvrons la personnalité profonde de nos protagonistes. Sabrina n'est pas facile à vivre et elle donne du sacré fil à retordre à Tuck. Les objectifs de la jeune femme n'incluent pas un mec dans sa vie à temps plein. De plus Tuck est originaire du sud et ses projets assez flous au demeurant sont d'y retourner pour le bonheur de sa mère, une veuve qui a fait beaucoup de sacrifices pour lui permettre de faire des études et notre jeune homme attaché aux valeurs familiales est prêt à tout pour la satisfaire. Cependant sa relation avec Sabrina et ce coup du sort va tout chambouler.

    Cet opus évolue en parallèle du dernier et de nombreuses scènes sont donc revues sous le regard de Tuck, comme la relation Dean/ Allie qu'il a deviné et la mort de Beau qui va chambouler la vie du groupe et celle de  Sabrina, celle-ci étant aussi l'amie du jeune footballeur.  Événement douloureux et si réel qui touche tout le monde y compris nous même dans nos propres vies. Les  répercussions sur les actions et le regard que l'on porte , sur l'importance des choses vont aussi affecter notre duo. Tout comme  l'arrivée inattendue d'un bébé dans un couple qui n'en est pas vraiment un. 

    L'auteure aborde ainsi avec beaucoup de justesse ce thème important et le bouleversement qu'il occasionne  dans la relation complexe qu'entretiennent Tuck et Sabrina. Quelle est la meilleure décision à prendre ? Comment l'arrivée d'un enfant peut-elle affecter les relations dans un couple fragile ? Seront-elles renforcées ? Détruira-t-il ce lien qui les unit ? Comment Tuck va-t-il réagir ? Se sentira-t-il piégé, responsable, contraint d'assumer ses responsabilités ?

    Le choix de Sabrina est cornélien, cette grossesse risque de compromettre son avenir et voir ses projets échouer, mais aussi celui de Tuck, du moins s'en persuade-t-elle au point de refuser l'aide qu'il lui offre. Afin de laisser une porte de sortie au jeune homme elle s'efforce avec beaucoup de difficultés de tout gérer, ses cours, son bébé. 

    Le lecteur lui en veut parfois de refuser de voir l'évidence et de laisser si peu de place  à Tuck, ce personnage touchant, si attentionné si parfait, le petit ami idéal, avec un petit défaut quand même, il laisse un peu trop sa mère malmener Sabrina. Mais c'est une mère et l'on peut comprendre  ses craintes  face au fait qu'elle s'imagine l'avenir de son garçon contrarié par un rôle qu'il se doit d'assumer , contraint pense-t-elle piégé par une fille, alors qu'il n'en est rien.

     J'ai été sous le charme de ce couple (et je ne sais plus  quel est mon personnage préféré de cette saga ),  et de  ces garçons tous aussi touchants et attachants  les uns que les autres, qui se dévoilent au regard de rencontres avec des jeunes femmes qui font ressortir le meilleur d'eux même.

    Si je devais  émettre un bémol, c'est sur les erreurs de traduction et particulièrement sur l'idée grotesque de franciser celui de la soeur de Dean, Summer  Eté , Non mais vraiment ? et quelques erreurs de prénom.

    Un autre bémol la grossesse de Sabrina, une fois encore la traduction pêche peut-être un peu, OK on connait les risques mais là c'est quand même un peu poussé.

    Bon quoiqu'il en soit j'ai énormément aimé cette histoire totalement addictive et c'est avec un peu de regret que j'abandonne ces sexy hockeyeurs à leur vie d'adulte en attendant le spin-off promis pas l'auteure, bientôt j'espère.

     

    Off-Campus The goal : LC

     

     

     

    Avec Gaelle

     

    Extraits citations

     

    "- et depuis quand  ressentir quelque chose  pour quelqu'un est une faiblesse ?"

     

    "En faisant le tour de cette pièce, j'ai envie de prendre chacun d'eux dans mes bras pour leur dire à quel point je les aime et les remercie de me donner leur amour en retour. Parce que c'est l'amour, le but ultime. Ce n'était pas ce que je cherchais mais c'est celui que j'ai eu la chance, une chance incroyable de pouvoir atteindre."

     

    "Je continue à compter.
    Durée du travail : 19 heures.
    Temps entre deux contractions : 60 secondes.
    Nombre de fois où Sabrina a menacé de me tuer : 38.
    Nombre de fractures des os de ma main : qui sait ?"

     

    "– Mais pourquoi tu ne nous l’as pas dit plus tôt ? demande Garrett.
    – Tu vas vraiment garder ce gamin ? s’exclame Logan.
    – On parle bien de Sabrina James ? ajoute Dean."

     

    "-Nous souffrons tous, nous aimons tous. Nous sommes tous les mêmes. Et ton passé, les gens avec qui tu vis, là d’où tu viens, tu n’as pas à t’en faire pour ça. Tu es en train de bâtir ton propre avenir, et j’ai envie de voir où va te mener ta route" 

     

    "Je pose une main protectrice sur mon ventre encore plat. Une fille un peu plus maligne se ferait avorter, mais je ne suis pas maligne. Pas aujourd'hui.
    Aujourd'hui, je le garde."

     

    "J'essaie de me rappeler.
    - Être rassurant. Gérer le stress. Être solide et présent. Euh… Les sous. Et, merde… je ne me souviens plus du dernier.
    - En quoi acheter un doudou prouve qu'on est rassurant ? 
    - Acheter ? Chérie, cette créature est fabriquée main. Ils ont acheté des kits fais-ton-propre-nounours.
    Elle ouvre grand la bouche. 
    - Oh mon Dieu… Ils sont sacrément motivés. 
    - Ce sont des joueurs de hockey. La motivation fait partie de leur ADN."

     

    "Ce n’est pas ainsi que j’avais imaginé ma vie, du moins pas si vite, mais je ne l’échangerais pas pour tout l’or du monde.
    Le cœur au bord des lèvres, je vais chercher notre petite fille. Je me sens le plus heureux des hommes."

     

    "Ces huit dernières heures, j’ai été aussi utile qu’un poisson hors de l’eau. Ou qu’un poisson dans l’eau, parce que, putain, en quoi les poissons sont-ils utiles ?"

     

    © E. Kennedy


    Tags Tags : , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Gaoulette
    Dimanche 25 Mars à 20:46

    Merci de m'avoir poussée à lire cette saga. Et comme toi, quelle idée de traduire Eté???? J'ai halluciné! Nos deux critiques en fait se complètent car tu relèves des points que j'ai laissé sous silence.

    2
    Dimanche 25 Mars à 20:52
    LADY MARIANNE

    une drôle d'histoire !!
    tant mieux elle garde le BB, j'espère qu'elle a les moyens de l'élever---
    bonne soirée- bisous

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :