• Sexy lawyers

    Sexy lawyersStanton est un brillant avocat au sourire désarmant et aux yeux verts magnétiques : les hommes l'envient et les femmes le désirent... Sa vie se déroule exactement selon ses plans, jusqu'au jour où il reçoit le faire-part de mariage de Jenny, son amour de jeunesse et mère de leur fille de onze ans. Il avait tout prévu, sauf que son ex puisse épouser un autre que lui... 

    Sofia est une avocate ambitieuse et séduisante qui préfère se concentrer sur sa carrière et éviter les histoires de cœur compliquées... Mais quand Stanton, son sex-friend, lui demande son aide pour saboter le mariage de son ex, elle accepte de quitter Washington pour la chaleur du Mississippi... pour le meilleur et pour le pire ! 

    Quand deux professionnels de la plaidoirie ayant décider de laisser de côté les sentiments se font rattraper par la passion, même les meilleurs arguments ne suffisent plus

    Editeur :  Hugo Roman
    Genre:  New Romance
    Date de sortie: 19/10/2017
    Prix du livre papier : Broché  17,00€, Poche 7,50 € 
    Version numérique: 7,99€ 

     

     

    Sexy lawyers

    Une saga dans ma PAL depuis un petit moment et ma  binôme m'a donné envie après sa dernière chronique de la lire plus tôt que prévu.

    Et je sors de cette lecture avec un avis mitigé.

    Je ne comprends pas comment cette relation à distance mise en place entre Jenny et Stanton peut fonctionner et comment elle peut évoluer de cette manière au bout de 10 ans avec comme lien entre eux la petite Presley.  Et encore moins cette réaction surprenante de Stanton.

    Il manque à mon avis une tranche de vie entre  l'annonce, la naissance de la petite et aujourd’hui. Comment sinon apprehender la conclusion de cette liaison à distance.

    Quels étaient les objectifs de ce couple et sur combien d'années  sont-ils planifiés  ? Comment Jenny peut elle consentir à une relation non exclusive ?

    Stanton a terminé ses études depuis longtemps, il est un avocat réputé et respecté. Jenn est infirmière ou aide soignante je sais plus. Pourquoi  ne vivent-ils pas ensemble ? Pourquoi ne l'a-t-il pas épousé ? Pourquoi lui a le droit de ne pas être exclusif et entretenir des liaisons certes basées sur le sexe et pas Jenn ?

    C'est complexe et complètement tordu si on ne sait rien de leur contrat mutuel. De fait Stanton passe pour un connard égocentrique, dans ses relations avec " sa nana"  et sa sex-friend. Monsieur se pavane à Washington tandis que "sa nana" élève sa fille dans le Mississippi. Ok il semble présent à temps partiel et la relation avec sa fille est touchante, mais quand même !

    Tandis que le macho, qui pourvoit aux besoins financiers de sa gamine, prend du bon temps, reste amoureux de  Jenn, celle-ci abandonnée à son sort finit par faire une rencontre qui va bouleverser la vie de tous.

    Aussi la crise de Stanton est stupéfiante et  le personnage apparaît plus goujat que jamais alors qu'il décide de foutre en l'air le mariage de  Jenn. Pour couronner le tout il emmène avec lui sa partenaire sexuelle.

    Que dire de cette dernière qui accepte de le suivre ? Cette situation ne risque-t-elle pas de compromettre les chances de ce dernier de se réconcilier avec la mère de sa fille.

    Tout ceci semble très tiré par les cheveux.

    Cependant la romance est amusante, addictive. L'auteur nous entraîne dans l'univers campagnard de l' Amérique profonde avec ses clichés et ses stéréotypes.

    Les personnages secondaires sont pétillants et drôles, certaines scènes plutôt cocasses  dont celle de la course au tracteur avec ce frère déjanté de Carter.

    Presley la petite fille est attachante et vous séduit par sa prématurité et ses réflexions pertinentes tandis que son père n'est qu'un sombre c... d suintant de testostérone. Pourtant Jenn semble avoir sacrifié sa vie pour que le jeune homme puisse vivre ses rêves si différents des siens  et pour qui, vivre à Sunshine n'est pas une catastrophe mais du bonheur. 

    Que dire de la mamie perspicace ? Je l'adore !

    C'est le bonus de cet épisode, car la relation Stanton/ Sofia ne me touche pas plus que ça.

    j'attends par contre de découvrir les autres personnages masculins de cette saga et en particulier Brent, sans que je puisse l'expliquer. mais pour l'heure je vais me pencher sur l 'histoire de Jack qui semble un peu ténébreux et en retrait. 

    dans cette romance Emma Chase nous fait un petit clin d’œil avec l’apparition de Drew  de Love Game série que j'avais bien aimé

    Pour ce  premier tome de cette saga je ressors donc avec un avis mitigé, cependant je ne  vais pas abandonner  car je sais que ma binôme   en a aimé les suivants et comme je disais les 2 autres avocats m'intriguent. 

    Ps heureusement que je lis les 4 de couvertures en diagonale , je n'aime pas les résumés qui en disent trop comme celui de Babelio.

     

    Sexy lawyers

     

     

    Extraits citations

     

    "- si tu aimes quelque chose, laisse le partir. S'il revient, il est à toi."

     

    "-Garde tes amis près de toi et tes ennemis plus près encore, c'est ce qu'on dit, non ?"

     

    "Elle prend ma main et nous retournons à mon pick-up.

    – À qui on l’annonce en premier ? Tes parents ou les miens ? demande-t-elle en plongeant son regard dans le mien.

    – Les tiens, autant se débarrasser des barjots tout de suite.

    Jenny n’est pas vexée, elle est lucide.

    – Pourvu que mamie ne mette jamais la main sur les cartouches de son fusil."

     

    "- Est-ce qu'elle est au courant pour ton plan cul dans le Mississippi ?
    - Jenny n'est pas mon plan cul, espèce d'enfoiré.
    - Stanton... elle n'est ni ta copine, ni ta femme. Elle est celle que tu baises quand tu fais un passage éclair en ville. Je suis navré de te l'annoncer, mec, mais c'est la définition même d'un plan cul."

     

    "-Jenny sera toujours mon amie, la mère de la petite fille à qui mon cœur appartient, mon premier amour. Mais toi, Sofia... je te promets que si tu m'y autorises... tu seras mon dernier."

     

    "-Il y a différents types d'amours, Stanton. Notre amour est le genre qui a créé un lien si fort qu'il durera toute la vie. Mais ce n'est pas le genre d'amour qui fait un mariage."

     

    "Quand on est jeune, on aime les feux d'artifice parce qu'ils sont bruyants, lumineux et excitants. Or, en grandissant, on se rend compte que si la flamme d'une bougie est moins exaltante, son reflet sur tout ce qui l'entoure est encore plus beau. On se rend compte qu'un feu de cheminée peut être tout aussi excitant, et que c'est encore mieux car il tient chaud toute la nuit. Stanton était mon feu d'artifice... JD est mon feu de cheminée."

     

    ©E. Chase


    Tags Tags : , , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Gaelle GUITTON
    Lundi 26 Mars à 18:39
    Énorme sors de ma tête. On a eu le même avis sur Brent. Et cette mamie elle est comique.!comme toi avis mitigé sur le couple. Mais le passage mississippi m’a beaucoup fait rire
    2
    Mardi 27 Mars à 10:36
    LADY MARIANNE

    bisous du mardi gris-

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :