• The way you Love

     

    The way you LovePeut-on tout (se) pardonner ? Parfois, une seule nuit peut changer une vie...

    Arraché à un univers de violence et plongé dans l'inconnu, Quentin se retrouve désormais seul face à son destin, un enfer dont l'unique lumière se prénomme Célina. Mais la culpabilité et les secrets compromettent cet amour qui ne cesse de grandir depuis leur rencontre. Jusqu'au jour où tout bascule encore une fois. Neuf ans passent, Quentin, toujours un peu rebelle, est devenu chef étoilé. Le hasard place à nouveau Célina sur son chemin. Ils ne sont plus ado désormais. Les sentiments sont intacts, l’attirance plus forte que jamais. Mais tout n’est pas si simple : Quentin n’a pas réglé les problèmes de son passé. Quant à Célina, elle est sur le point de se marier… Céder à la passion provoquerait un véritable tsunami. Mais n’est-il pas trop tard pour résister ?

    Editeur : Les Addictives
    Genre: Comédie romantique
    Date de sortie: 20/2/2019
    Prix du livre papier : pas pour l'instant
    Version numérique: 5,99 € 
    Nombre de pages :  611

     

    The way you LoveQuand ta binôme est sous le charme d'Erin Graham et que quelque part toi aussi, eh bien, tu fonces sur la dernière lecture de ta jumelle, sans même lire le résumé. Peu de risques d'être déçue. Quoique....

    Mais non, Erin Graham, je blague ! 

    Parce que c'est bien plutôt tout le contraire. Plus je lis cette auteure, plus je suis séduite par sa plume et son imagination, par les thèmes qu'elle choisit et traite avec justesse. Car Erin Graham ne se contente pas de  nous écrire une banale romance, genre conte de fée  (OK ça aussi elle sait faire). Ce roman donc ne faillit par à la règle avec ses  thèmes forts  : violences conjugales, l'anorexie, l'image de soi, la confiance, la culpabilité, la trahison et la complexité des relations en général.  

    L'auteure nous transporte dans son univers, entre Young Adult et New Romance dans un récit à 2 voix,  entre présent et passé. Erin Graham se démarque par l'originalité de son approche et l'on tombe sous le charme du couple Quentin/Celina, jeunes ados maladroits et adultes accomplis que des événements ont séparés 10 ans plus tôt. Pourquoi ? Comment ? Quelles sont leurs chances de trouver le bonheur ? L'amour peut-il durer malgré la séparation, les blessures, les trahisons ? 

    Comme d'habitude Erin Graham  brosse des portraits réalistes et vivants, des toiles de fond  travaillées. On devine que l'auteure ne traite pas ses sujets à la légère, qu'elle  se documente pour que le contexte soit crédible et ainsi rendre ses histoires réalistes. Peut être certains lecteurs s'en fichent, mais  perso j’apprécie ce genre d'attention et de soins dans le détail. 

    Quant aux personnages principaux, ces deux âmes jumelles , piliers réciproques qui pallient aux faiblesses de l'autre, une fois de plus, l'auteure parvient à nous les faire aimer, nous passionner pour leur romance. Pour les secondaires, on les aime aussi ou on les déteste, selon les plans d' Erin Graham. 

    Une lecture addictive qui vous fait vibrer pour les personnages que l'on a du mal à quitter. Un roman qui se dévore et l'on ne craint pas la prise de poids,  car tout comme  Quentin  notre chef étoilé, Erin Grahma maîtrise  les calories avec un roman très équilibré même si l'on en veut encore.

    2e Coup de coeur de janvier pour un roman de cette auteure. 

    Il parait que je vais craquer davantage pour The Boss prévu en lecture prochaine.  A voir.

     

     

     

    Extraits citations 

     

    " j’abandonne mes espoirs à ses peins en espérant qu'il comprenne que je ne peux rester là, à attendre ce qui n'arrivera jamais "

     

    (...) - Tu sais c'est quelque chose de magnifique d'exister aux yeux de quelqu'un"

     

    "quand on veut quelque chose on fait en sorte de l'avoir. Au moins si l'on chute devant l'objectif on aura aucun regret  Et moi je veux plus que tout au monde qu'il soit heureux . Que ses démons disparaissent . 

     


  • Commentaires

    1
    Gaelle
    Lundi 20 Janvier à 15:18
    Oui tu vas aimer The boss!!!! Je suis d’accord avec tout ce que tu dis. Dès que tu as lu Thé boss je t’attends pour The initiation qu’il me reste à lire sous Addictive
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :