• U4 Stéphane LC

     

     

    U4 Stéphane LC

     

    Stéphane vit à Lyon avec son père, un éminent épidémiologiste. Si des adultes ont survécu, son père en fait partie, elle en est convaincue. Alors elle refuse de rejoindre le R-Point, ce lieu où des ados commencent à s'organiser pour survivre. Elle préfère attendre seule, chez elle, que son père vienne la chercher. Et s'il ne le fait pas ? Et si les pillards qui contrôlent déjà le quartier débarquent avant lui ? Tout espoir s'écroulera, à l'exception d'un seul : un rendez-vous fixé à Paris...

     

    Editeur :  Nathan
    Genre: Jeunesse. SF
    Date de sortie: 27/08/2015
    Prix du livre papier : Broché 16,90€ 
    Version numérique: 12,99€
    ISBN:  2092556169

     

     

     

    U4 Stéphane LC

    Saga en 4 tomes endormie dans ma PAL depuis... longtemps. Merci ma binôme de m'avoir incité à l'en faire sortir.

    Saga dystopique  en 4 volumes donc, écrite par 4 auteurs différents, ce qui en fait l'originalité. Et se faire poser cette question : Comment vont-ils s’emboîter ?

    Première surprise et autre question : dans quel ordre les lires ?

    Pour ça j'ai suivi Booknode et rejoint Gaëlle dans la lecture de cette dystopie. Cependant nous n'avons pas tout à fait suivi le même ordre, elle a lu Yanis alors que je lisais Stephane.

    Très vite nous découvrons que les jeunes gens vont se rencontrer et qu'ils vont cheminer de concert, parfois partager une quête commune, mais toujours un but ultime : survivre dans le chaos de ce nouveau monde, mais surtout conserver sa liberté d'agir et de penser.  

    Cet opus écrit par Vincent Villeminot dont le nom m'est connu pour la série : Les pluies, est donc centré sur Stephane, une ... fille. Mais nous y rencontrons Kori, Jules et Yanis qui y tient une place importante bien que personnage secondaire. 

    4 experts d'un jeu nommé WOT que le maître du jeu Kronos va pousser sur les routes vers la capitale et dans lesquels suite au dernier message, nos jeunes gens vont miser tous leurs espoirs, celui d'un retour en arrière afin de sauver la planète mais surtout leurs parents, tous ces adultes touchés par le virus mortels.

    L'objectif de Stéphane est différent, son objectif : retrouver son père, imminent professeur en virologie survivant et mis à l'abri par les adultes ayant échappé au virus. 

    Comme dans de nombreuses dystopies, nous retrouvons l'armée au pouvoir, instaurant des régles, la loi martiale au nom du bien être de la communauté.

    Si de nombreux jeunes gens se plient aux préceptes établs, d'autres créent leurs propres communautés,  et le danger est partout, dans cette soif de pouvoir et de survie que chaque individu gère à sa manière.

    Adulte ou ado, les conditions de vie, les épreuves conditionnent les comportements avec des actions bien peu humaines parfois. Sacrifier l'autre pour sauver des vies, sa propre vie est-il justifiable ?

    Cette approche sociétale est somme toute assez effrayante, tant elle est réaliste. Le manque de dialogue, la peur, poussent à commettre des actes répréhensibles, qui vont faire de notre groupe, Stéphane, Marco, François et Yanis des rebelles et des criminels traqués.

    Nous suivons ce groupe projeté dans un monde de violence, dans lequel la solidarité semble ne plus exister. Seule la peur, la colère, l'instinct de survie priment sur toute le reste. Tout comportement civilisé semble n'être qu'un lointain souvenir. La confiance n'est plus de mise.

    L'auteur brosse un portrait réaliste d'une génération qui ne manquait de rien et se retrouve à composer un système social avec des dirigeants, des lois, se pliant parfois aux groupes armés d'adultes survivants et un régime totalitaire, auquel certains jeunes ne veulent pas se plier, rêvant de liberté. Le choix de ces derniers est-il juste ? Ne vaudrait-il pas mieux  recréer un monde dans le quel la loi protégerait tout le monde? Mais comme dans tout régime totalitaire des dérapages sont inévitables, pour autant sont-ils acceptables ? 

    Stephane, livrée à elle-même, ne peut compter que sur ses connaissances et sa capacité à survivre en cas de crise, grâce aux enseignements de son père qui lui sont bien utiles. C'est un personnage attachant, débrouillarde au possible. Au fur et à mesure de la lecture, son comportement dans certaines situations vient dérouter, embrouiller le lecteur. Ce qui finalement en fait un personnage entier, avec des réactions cohérentes comme l'aurait une personne dans ce genre de situation.

    Un lien très fort uni le groupe, Marco et Stephane se connaissent ce qui peut l'expliquer, pour autant les relations entre les autres protagonistes évoluent au fil de la course contre la montre pour atteindre Paris.

    L'auteur nous tient en haleine avec ses rebondissements et ce but ultime : rejoindre les Experts à Paris pour la plupart, Stephane, elle n'en a qu'un seul retrouver son père et sa famille.

    La fin pourrait sembler inattendue, mais n'est en fait qu'une suite logique à l'évolution des sentiments de nos protagonistes. Ainsi le mystère reste entier sur ce le rendez vous à la Tour de l'Horloge et laisse une fin ouverte sur cette saga. 

    Je découvre donc le  style fluide, agréable et concis de Vincent Villeminot dont la série les Pluies est dans ma PAL  et que je vais lire bientot. Une lecture plaisante et une saga intriguante car écrite à 8 mains.

    C'est avec Yanis, que je vais poursuivre la saga, le choix est une évidence. 

     

     

    U4 Stéphane LC

     

      

     

    Avec Gaelle

     

     

    Extraits citations

     

    "Ils savent et ils choisissent en connaissance de cause. Chacun sait et choisit. Tu as fait tout ce que tu pouvais pour eux."

     

    "-Stéphane une épidémie pareille, c'est une situation de guerre. le désordre tue, lui aussi"

     

    "- j'ai survécu papa. Nous avons tous dû survivre. Nous n'étions pas  des terroristes, nous étions tous innocents, mais tu nous as fait chasser, toi, et tes amis. C'est à cause de vous qu'il y a eu tant de morts..."

     

    " Combien refusent de soumettre à l'ordre que veulent imposer les Autorités provisoires de la République Française, à coups de grenades au phosphore, de rafale brève et mortelle et de loi antiterroriste . Je ne suis pas la  dernière , mais je suis seule."

     

    "Il se fige, à un mètre de moi, interdit, tandis que je me replie sur moi-même et que je pleure toute ma peur"

    "Des résistants ? A quoi résistons nous, aux adultes, au malheur, à inéluctable disparition de ceux que nous aimions ?"

     

    "mais l'intransigeance dont il fait preuve, davantage chaque jour, m’effraie. Quiconque ne le suit pas complètement se range dans le camps de ses ennemis." 

     

    © V. Villeminot

     

     

     

     

     

     


    Tags Tags : , , , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Gaoulette
    Jeudi 1er Février à 13:57
    J’ai eu plus de mal avé. Ce tome. Un peu déçue. Tu verras.
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :