• Une année sans été

     

     

     

    Dès le lendemain des guerres napoléoniennes, les Européens vivent, stupéfaits, une « année sans été », 1816, qu’on baptisera sera aussi l’« année du mendiant »… tant une misère effroyable va s’abattre sur le continent. On en connait depuis quelques années la cause : en avril 1815, l’éruption du volcan Tambora, situé sur une île près de Java, a été d’une force exceptionnelle, projetant dans la stratosphère un voile de poussière qui arrêtera le rayonnement solaire au cours des années suivantes et plus particulièrement en 1816. Si on n’avait, à l’époque, aucune idée des causes de cette catastrophe, l’éruption et ses conséquences planétaires sont désormais bien documentées.
    L’auteur nous emmène dans un tour du monde haletant, où l’on assiste à l’accumulation de désastres plus terribles les uns que les autres. Au total, ce changement climatique brutal pourrait avoir été à l’origine de millions de morts.
    L’auteur a mobilisé toutes les connaissances désormais disponibles – en vulcanologie, en climatologie, en biologie – pour comprendre le lien entre l’éruption du Tambora et cette cascade d’événements. Son livre, passionnant de bout en bout, est aussi un avertissement que l’historien est en droit de nous adresser : ce qui s’est passé avec une baisse de 2° C pourrait ressembler, par l’ampleur et le caractère cumulatif des catastrophes, à ce qui arriverait avec une hausse de même ampleur

     

     

    Je me suis laissée tentée par la superbe couverture et le sujet. Sujet on ne peux plus passionnant je dois reconnaitre.

    Toutefois je ne m'attendais pas à une étude aussi mathématique, je pensais voir ce thème traité de manière plus romancée.

    Ce n'est pas le cas. Tant et si bien que le nombre de renvoi à des références en fin de pages à fini de rebuter, bien que j' ai apprécié l’intérêt des effets climatiques suite à cette éruption cataclysmique.

    L'auteur nous fait partager son travail, qui j'imagine à du être phénoménal, cependant je ne parviens pas pour le moment  à poursuivre et je vais et viens d'un livre à l'autre avec celui-ci en intermédiaire.

    Une chose est sure, même si pour l'instant, je ne suis pas parvenue au bout de cet essai, j'ai déjà appris de nombreuses choses intéressantes. En tout premier lieu l’existence du Tombara. Connaissiez- vous ce volcan  et sa localisation ? Moi pas!

    Pour l'instant je vais laisser ce livre en stand-by, ne désespèrent pas d'en arriver au bout, quand ? On verra.

    Je ne peux pour l'instant lui attribuer de note.

     

     

    Enregistrer


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Mercredi 19 Avril à 08:47

    on ne peut pas toujours aimer ! bonne journée

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :