• Victorian Fantasy : De velours et d'acier LC Gaelle

    Victorian Fantasy : De velours et d'acier LC Gaelle     Dans les Bas-fonds de Néo-Londonia, Léopoldine se bat depuis des années pour survivre. Lorsque le groupe auquel elle appartient maltraite un enfant, elle décide de se rebeller, quitte à affronter la colère de la Guilde des Voleurs. Dorénavant, elle ne laissera plus rien ni personne lui barrer la route.

    Augustin, lui, a toujours mené une existence fastueuse et insouciante, résigné à subir en parallèle l’écrasante emprise de sa mère, la Reine Victoria au règne sans fin. Mais il tombe de haut quand, pour la première fois, il refuse de se conformer à ses plans aussi tortueux que mystérieux. Car, s’il est un prince dont la fonction n’est que titre, c’est lui. Le jeune homme devra résister et fuir pour s’affranchir du joug de la souveraine et embrasser sa destinée.

    Une rencontre qui pourrait bien tout bouleverser… mais la liberté ne s’obtient jamais sans sacrifice

     

    Editeur : Pygmalion-Gerard-Watelet
    Genre: Fantasy-Steampunk
    Date de sortie: 29 /03/2017
    Prix du livre papier : Broché : 17,00€
    Prix du livre numérique: 5,99€
    ISBN: 2756418080  

     

    waouh !

    Ce tome est étonnement surprenant, beaucoup plus élaboré sur le thème de la magie et du fantastique que le précédent.

    J'avais apprécié le premier volet, un peu frustrée tout de mème, l' histoire un peu trop centrée sur la romance.

    Mais cet opus vous centaine dans un monde fantastique et la magie opère et ce de plus en plus au fil des pages

    Georgia Caldera nous ne nous laisse aucun répit, nous suivons le souffle court, les aventures époustouflante de ce couple insolite Léo et Augustin de rebondissements en rebondissements

    Quand je me suis lancée dans cette saga , je pensais, à tort que les deux tomes concerneraient  encore Tadheus et Andraste ; la fin du dernier tome se terminant avec l' arrivée d' Augustin chez le couple

    Si Tadheus m'avait séduite, ce n'est rien à coté d' Augustin, ce prince transparent, obéissant à sa m_re la reine Victoria dont nous découvrons une facette de sa personnalité  bien plus attachante, touchante et surprenante.

     Jamais je n'aurais songé une seconde que l'imagination débordante de l'auteure lui concocterait un destin hors du commun

    Ce tome est un pavé avec ses  625 pages version e-book, mais pas une minute, le lecteur s'y ennuie

    Descriptions, contexte, trame,style, vocabulaire, magie,  Georgia Caldera maitrise et règne en maitre sur l'intrigue, malgré la complexité de l'histoire, des nombreux personnages dont on s'interroge sur la place, car tout se met en place à point nommé, nous scotchant au fur et à mesure que l'on avance

    J'avoue que le tout est particulièrement troublant, suscite une multitude d'émotions, m'obligeant à faire quelques pauses alors que pourtant j'étais impatiente de découvrir la suite.

    La magie règne en maitre,bien qu'elle soit assez sombre, elle nous envoute tout comme Léopoldine est sous sous le charme d' Augustin et réciproquement

    La romance est belle, se met en place progressivement et j'en remercie l'auteur, qui ne nous la jette pas à la figure d'emblée ce qui a fait défaut dans le tome précédente

     Oui je suis sous le charme des personnages. Ils sont sublimes, c'est avec plaisir que je viens les retrouver dans les échanges piquants, dans les moments de tendresse et d’émotions, bref dans tous les instants partagés. Charismatiques, touchants, aux personnalités bien travaillés, fortes et vulnérables; Leo nous séduit étant tout à la fois une main de velours dans un gant de fer. Oui ce titre résumé la forte personnalité de la jeune femme.

    Au fur et à mesure que les pages se tournent on s'inquiète du dénouement car notre esprit est concentré sur le prologue et l'on se demande si l'auteur ne va pas nous bâcler la fin, vu qu'il reste peu de pages  à lire.

     Eh bien non, tout au contraire !  La chipie laisse la porte entrouverte sur d'autres aventures et je croise les doigts pour qu'elle honore ce contrat et nous laisse pas comme ça, face aux doutes et à notre propre imagination sur ce que l'on pourrait attendre d'une suite avec Endell et Anton, peronnages secondaire  de ce tome mais pas que.

    Je suis conquise par la plume et l'imagination débordante de Georgia Caldera dans un genre dans lequel je ne m'étais pas aventuré. Cependant je crois toujours que le coté steampunk n'est pas le plus exploité mais ce n'est pas grave, vu que je me suis laissée transportée dans un monde fantastique et magique que l'auteure maitrise parfaitement

    Je dois aussi la féliciter pour  ce virage complet et le chemin qu'elle fait prendre à Augustin, à la personnalité si diamétralement opposé à celle de son premier tome.

    Bravo, pour ce roman passionnant, rythmé et plein  de mystères dans un univers magique, batailles sanglantes et romance se mêlent pour offrir une aventure particulièrement addictive et émouvante.

    Un gros coup de cœur pour moi et JE VEUX UNE SUITE !

    Merci ma binôme pour cette suggestion, encore une fois une excellente idée .

     

     

     

     

     

     

     

    Avec Gaelle

     

     

    Extraits citations

     

    Une souffrance presque agréable dans le fonds,parce qu'elle avait au moins le mérite de le faire se sentir vivant- quand les ténèbres qui l'engloutissaient un peu plus chaque jour passé à la Tour Éternelle lui donnaient la sensation de l'inverse"

     

    "- j'ai fait de toi un Roi !

    - Tu as fait de moi un prisonnier, s'étrangla-t-il en désignant les murs austères  de cette tout sans âge"

     

    " Maud n'aurait jamais pu s'en sortir, elle n'aurait jamais pu être des leurs simplement parce qu'elle était une femme"

    "Évidemment, la fierté n’était pas le privilège des seuls aristocrates. Elle avait même tendance à être plus vive chez les gens du commun, car plus difficile à acquérir et bien plus encore à conserver. Mais l’inconnu s’exprimait avec l’aisance de ceux qui avaient eu la chance de recevoir une éducation poussée. Il possédait également de grands pouvoirs, même s’il n’avait pas l’air d’en avoir vraiment conscience."

     

     


    Tags Tags : , , , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    gaoulette
    Mardi 24 Octobre à 12:19

    Vivement qu'elle nous sort le dernier tome. Je sens la grosse confrontation!

    Je l'ai trouvé plus steampunk que le premier.

    2
    Mardi 24 Octobre à 18:28
    LADY MARIANNE

    quel bon ressenti ! digne d'un critique littéraire-
    bonne continuation - bisous-

    3
    Samedi 28 Octobre à 16:08

    Je l'ai reçu à sa sortie et toujours pas lu. Ton avis très élogieux me donne envie de le commencer de suite ! 

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :