• Heroes LC

     

    Heroes LCLa vie a joué un très mauvais tour à Grace. Alors qu’elle commençait des études de médecine, son cœur l’a lâchée et elle a dû subir une transplantation cardiaque. L’organe qui bat désormais dans sa poitrine est en bonne santé, mais il lui est complètement étranger. Ne sachant plus qui elle est, Grace s’exile en Australie, chez sa tante, pour tenter de se retrouver, et donner une nouvelle direction à sa vie. Arrivée dans le bush australien, sa voiture tombe en panne et Z, le garagiste local lui porte secours. Ténébreux, écorché, vif, il répare des voitures en menant une vie solitaire, se contentant de la compagnie de son chien. Grace comprend rapidement que Z n’est pas celui qu’il semble être. Il la fascine, l’attire irrévocablement ; comme elle, il a choisi le désert rouge d’Australie, ses espaces infinis et sa dureté, pour se réinventer.

    Au cœur de l’immensité australienne, Z et Grace vont-ils réussir à oublier leur passé ?

    Editeur :  Hugo Roman
    Genre:  New Romance 
    Date de sortie: 11/01/2018 
    Prix du livre papier : Broché  17,00€  
    Version numérique: 9,99€ 
    ISBN: 9782755636741

     

     

    Heroes LC 

    La couverture m'a immédiatement attirée, bien avant de lire le résumé et j'ai aussitôt eue envie de découvrir  cette histoire concoctée par Battista Tarantini dont j'ai lu la saga Above all, une saga très addictive pour ne pas tout dévoiler. Donc forcement je ne pouvais être que tentée.

    Je m'attendais donc que l'auteure reste dans le même registre, celui de l'armée. Allez savoir pourquoi, je me suis imaginée avant de lire le résumé un héros mécanicien dans l'armée. Eh bien il n'en est rien. 

    Battista  Tarantini surprend son lecteur avec  ce récit émouvant qui parle de reconstruction, de survie, de don d'organes, de sports extrêmes mettant la vie sur le fil rouge dans le but de repousser sans cesse les limites de quoi d'ailleurs ?

    Grâce ayant flirté avec la mort, cherche à assumer la seconde chance que le destin lui offre, à faire honneur  à ce donneur anonyme sans laquelle elle n'aurait pas survécu. Simple à priori ! Et pourtant... pour Grâce, tout n'est  qu'interrogation et de fait pour nous aussi. 

    Perd-on vraiment son identité quand en nous vit un peu d'un autre ?  Comment peut-on vivre après cette épreuve ? Comment se définit-on ?  Grâce, elle ne sait plus qui elle est vraiment.

    Quant à Z, l'on devine très vite un drame dans son passé qui l'a poussé à fuir Sydney pour se réfugier dans  l'outback australien, s'efforçant de nouer le moins possible de relations avec les locaux, avec qui que ses oti d'ailleurs.

    Sa rencontre fortuite avec Grâce va chambouler sa vie au-delà du possible.

    Sous la plume fluide, agréable et addictive de  l'auteure nous découvrons un univers loin des sentiers battus et des stéréotypes de la N.Romance, univers musical, bikkers, milliardaires.

    Battista Tarantini nous dessine un décor de rêve : l' Australie. Elle brosse un portrait réaliste d'une population locale incline à la curiosité, aux commérages, à la solidarité aussi.

    Les protagonistes sont touchants et charismatiques. Grâce, sous ses airs de jeune femme égarée est un fait un personnage  bien plus fort qu'il n'y parait et le surnom de Grâce la Rouge vient bien contrebalancer le caractère de la douce Gracie.  Sa rencontre avec Z va être un catalyseur, Z qui  lui renvoi une autre image d'elle, lui permettant d’exister, d'avoir une propre identité et non pas celle d'une "greffée".

    Le récit se compose en plusieurs chapitres. Certains concernent le passé de Z de 17 ans jusqu'au drame. Drame avec ses conséquence irréversibles qui affecte le trio, Angus,Blake et Z, mais Gracie aussi.

    Les thèmes de l'intrigue ne sont pas nouveaux, culpabilité, deuxième chance... Cependant l'auteure nous tient en haleine. Et bien que nous suspectons le dénouement,parvient à nous surprendre avec ses rebondissements sur la dernière partie nous offrant des réponses et de nouvelles interrogations.

    Les personnages secondaires jouent un rôle important dans ce récit. tout particulièrement Jena et Ronald.

    L'ensemble est passionnant et l'auteure joue avec talent de la parallèle avec la mécanique du cœur et celle des véhicules.

    Quant au rôle des Héroes de Comic, c'est une première dans une new romance qui donne une touche originale à l'histoire et explique le choix du titre.

    Cependant cette fois-ci ce n'est pas la rapidité de la relation sentimentale entre nos deux Héroes qui m'a dérangée. J'adhère au coup de foudre, à l'attirance et l'alchimie sexuelle qui donne quelques petites scènes érotiques touchantes. Non c'est un autre point et je suis curieuse d'avoir l'avis sur le sujet de ma binôme. peut-être suis-je trop tatillon, mais je ne trouve pas ça très réaliste.

    Ma question à Gaëlle ou autre lectrice  : Comment Angus a-t-il  su, et ce avant qu'il ne se passe quoi que ce soit entre Grâce et Z ?

    En conclusion je dirais que j'ai énormément apprécié cette romance aux thèmes sérieux et bien traités,  aux personnages aboutis avec l'approche psychologique réaliste. Les décors sont particulièrement décrits sans tomber dans des longueurs. Quant à l'univers des Comics, eh bien il vous donne envie de revoir vos classiques et découvrir les facettes cachées de  Superman Battman, Robin  et Volvérine...

     

    Heroes LC

    Frolé le coup de coeur 

    Avec Gaelle

     

    Extraits citations

     

    "Ici on peut tomber sans que ça ait des conséquences dramatiques. Et surtout, on doit s'aimer sans craindre de tomber. "

     

    "- je crois qu'on est un peu le héros de la personne qui  nous aime, Grace. tu es mon héroïne aussi"

     

    "- la  vie n'est qu'une succession d'épreuves et une question de priorités."

     

    "-oui. parce que la vie l'est aussi cruelle. elle donne,  reprend, mais ne rend jamais" 

     

    "-l' adrénaline c'est comme l'amour. Quand on en abuse,ça devient surfait, ça devient dangereux. Ça devient effroyable. Et cruel, et irréparable."

     

    "il faut arrenter. Mais moi, je ne peux plus arrêter. parce qu’arrêter signifie ne plus respirer. "

     

    " Je sais juste que j'ai sauté avec lui, que je me suis écrasée en bas, et que je n'ai pas si mal"

     

    " Tu penses qu'on ne peux s'attacher qu'à ceux qui nous ressemblent ?"

     

    "peut être que la maladie m'a rendue plus sensible.Plus émotive, et égocentrique. Je n'en suis pas moins vaillante. je dois honorer cette promesses tacite  de vivre, établie au moment où le cœur de mon donneur a commencé à battre en moi"

     

    " reconquérir le monde, reconquérir on corps : l'objectif semble toujours plus insurmontable le matin-ici comme en Angleterre"

     

    © B. Tarantini


    Tags Tags : , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Jeudi 25 Janvier à 19:37
    LADY MARIANNE

    les dons qui sauvent des vies-- je suis pour-
    j'espère que tous les transplantés n'ont pas de troubles suite à ce transfert d'organe-
    merci pour la présentation du roman et ton avis-
    bonne continuation-

    2
    Gaoulette
    Jeudi 25 Janvier à 20:19

    coucou ma petite Maribel. Et bien Angus espionnait Z depuis un moment même avant l'arrivé de Grace. Il a vu que Grace ressemblait à sa sœur et il a perdu les pédales. Connaissant son ami il a du faire l'amalgame et donner une seconde chance à "Blake"

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :