• Kiss Kiss

     

    Kiss Kiss

    Résigné dans mon silence, j’attends. Je perçois quelques bruits par-ci par-là, comme si mes invités s’efforçaient de ne pas faire de bruit. Il se passe quelque chose car il y a du mouvement autour de moi. Puis plus rien. Le calme absolu, le silence total. Pourtant je sens une présence à mes côtés, comme si j’étais observé. J’entends alors le froissement d’un vêtement et une femme vient s’asseoir à califourchon sur mes genoux, face à moi. Je reconnais le parfum de Mademoiselle bas-araignées. Je comprends soudain qu’il s’agit des mêmes effluves que j’ai humés dans mes oreillers le jour de mon retour de Paris. C’est quoi ce bordel ?
    Elle m’embrasse puis se penche à mon oreille pour me susurrer :
    — Kiss kiss !

     

     

     

    Edition: Estelas Editions
    Pages : 444 pages
    ISBN: 9791093167350
    Prix : 23,90€
    Date de sortie : 14 Juin 2016
    Genre / Public : Romance érotique

     

     

    Kiss kiss, tome très attendu et suite de Je t’Aime Moi Non Plus. Il a d'abord fallu en passer par Justine ou l'Emprise des sens (un de volets de cette série qui ne m'a pas enchantée contrairement au premier opus et A vendre, dans lequel on retrouve Max et que j'ai bien aimé.

    De nouvelles aventures avec Welia et Max, l'auteur nous l'avait promis depuis des lustres, depuis le premier opus. Et enfin le voilà !

    C'est un grand plaisir pour moi de lire ce tome dédicacé  par Max Heratz lors du Salon du livre,lors d' une rencontre courte mais agréable, durant lequel nous avons échangé un peu sur le fait que j'ai moyennement apprécié les tomes  précédents, il est convaincu que je serais enchantée par celui-ci.

    Et en effet, c'est un réel plaisir de revoir tous les protagonistes de ce premier volet.

    Il me faut reconnaitre que dans A vendre, l'auteur laisse planer le doute sur la personne secrète qui a fait l’acquisition du célèbre tableau : Les 12 anneaux de Venus.

    Dans ce tome nous aurons nos réponses et bien plus encore.

    J'avoue que très rapidement  le personnage de  k-bere est intriguant et les suppositions se confirment au fil des pages.

    Nous plongeons rapidement dans la nouvelle vie de Max, il semble heureux entre ses femmes avec  lesquelles il entretient ses relations décadentes au grand plaisir de son Diablo intérieur. Une seule lui résiste Khohly,son amie,sa sauveuse,qui ne s’accommode pas de partages, ni relations uniquement sexuelles Elle le veut tout entier, corps, et âme et notre irrésistible Max qui aime les femmes, toutes les femmes, qui veut le beurre, l'argent du beurre et le cul de la fermière ( :) ça sonne bien non Max ?) tentera tout pour vivre une aventure avec la jeune femme. 

    Cependant, avec le fantôme de Welia en  fond de scène,la partie va se jouer serrée.

    Kholhy parviendra-t-elle à prendre la place de Welia dans le cœur de Max?

    Qui se cache sous le pseudo de k-bere ?

    A quoi joue Welia ?

    Je ne pense pas spolier en parlant d'elle , toutes les fans du couple Max/Welia le savent, depuis le titre, Welia est l'héroine de ce tome.

    La question principale est : que veut Welia, quels sont ses objectifs, à quoi joue-t-elle ?

    Manipulations, vérités, mensonges ?

    Sous la plume  fluide et magnifique de l'auteur, qui parvient à nous faire participer à un tango, avec madame bas-Araignée, un pas de deux, du genre, attrape-moi, je te fuis, nous suivons des retrouvailles érotiques, dans lesquelles l'amour prend toute sa dimmension. Cependant pour le comprendre il faut ouvrir son esprit et plonger dans dans une autre monde, un monde que la morale sociale juge et condamne. C'est un débat sans fin dans lequel il ne faut pas rentrer pour apprécier la lecture de ce roman avec des protagonistes libertins, aux mœurs peu conventionnelles. In faut voir l'histoire d'amour derrière le sexe.

    On va donc rappeler aux lecteurs à l'esprit étroit de passer leur chemin, ils risquent d'être choqués par certaines scènes libertines (imaginées ou vécues qui sait!, j 'avoue que je reste frustrée devant l'allusion d'une d'elles qui ne sera jamais décrite, Max m'aurait-il pervertie ? Son Diablo doit bien rire dans sa barbe)

    Ce volet est particulièrement addictif, l'auteur nous pousse vers la conclusion de rebondissement en rebondissements, et le lecteur s'inquiète au fil des pages, trouve des réponses à ses questions, confirme ses doutes et ses suppositions, cependant Max Heratz va parvenir  à nous surprendre avec une fin en apothéose.

    Cette fin correspond-elle à mes attentes ?

    A vrai dire, je crois que je n'en avais pas vraiment et je ne saurais pas l'expliquer.

    Amis lectrices, nous voilà arrivées au terme de notre voyage avec les retrouvailles, est-ce vraiment la fin des aventures de Welia et Max ? Peut-on esperer revoir notre charismatique et décadent libertin dans de nouvelles histoires avec d'autres personnages ? Kess ? Kholhy? Jonas ? avec l'intervention ponctuelle de Max peut-être ? Peut-on même esperer une suite ?

    Je voulais au passage féliciter l'auteur pour l'énorme travail de recherche qu'il a du faire afin de trouver toutes ces citations qu'il introduit à point nommé et incitent à la réflexion, bravo (tu me prêtes ton Fédora ?) et chapeau bas Max.

    Ne serais-ce que pour cet énorme travail d'écriture (même si j'ai trouvé une petite coquille, faute de frappe et un  mot manquant dans une phrase :) ) je te pardonnes de nous avoir fait autant attendre pour cette suite, 3 ans !

    Vous l'aurez compris j'ai adoré ce nouveau volet, cependant les émotions ressenties non pas étés aussi intenses que pour Je t'aime moi non plus qui reste mon opus préféré.

    Ps: je m'interroge les personnages utilisent-ils des préservatif durant leur parties  orgiastiques ? Ben c'est l'infirmière qui s’inquiète 

    Je voulais rajouter autre chose : la couverture est à tomber !

     

     

    Extraits citations

     

    "Les gens sont quand même bizarres,. Ils lisent ce qui leur déplait et ensuite ils critiquent. Ils doivent être un peu maso.."

     

    "(...) lorsqu'on ment 1 fois on peut mentir tout le temps ; quand on ment dans un domaine, on peut mentir dans tous les domaines."

     

    "seul le battement à l'unisson du sexe et du cœur peut créer l'extase. Anaïs Nin"

     

    "on peut coucher avec quelqu’un juste parce qu'on en a envie, un soir sans que ça se termine par une demande en mariage, non ?Je crois sincèrement que je suis fait pour vivre dans la décadence, la luxure, l'ivresse des sens. ma vie est faite pour  être l'exception d'un soir, une parenthèse, l'amant et rien d'autre"

     

    "pour faire illusion aux autres, il faut être capable de se faire illusion à soi même (..) Charles Nodier"

     

    "elle m'en voudra certainement et me haïra surement, mais moi je pourrais continuer à l'aimer secrètement. Et si le plus bel amour était celui-là, inaccessible ?

     

    " travailler c'est vivre, c'est exister "

     

    "le plus simple serait peut-être de tourner la page. Le bonheur ce n'est pas ça. Le bonheur c'est de vivre comme on  a envie du moment qu'on dérange pas le voisin."

     

    "il faut que vous l'acceptiez aussi. S'aimer ne suffit pas, encore faut-il savoir surmonter les obstacles ensemble, avec la même vision."

     

    ©M.Heratz

     


    Tags Tags : , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Gaoulette
    Dimanche 11 Juin à 20:50
    Je ne lis pas encore ta critique car je dois lire La trilogie. Mais je vois que tu as adore.
    2
    Max
    Lundi 12 Juin à 01:53

    Merci pour cette chronique et oui, je te confirme, El Diablo se marre bien et continue sa danse du ventre.

    Félicitations pour les citations choisies.

    3
    Lundi 12 Juin à 06:35

     j'avance un petit à petit dans ma lecture ! bises

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :