• L’évangile selon Jacques Lucas SP

     

    L’évangile selon Jacques Lucas SPJusqu’à ce jour, j’avais une idée assez précise de ce que pouvait être le bonheur : un appart dans un quartier chic, des toiles vendues à prix d’or avant même d'avoir été peintes, et Mélodie... Mélodie, le modèle que je rêvais depuis toujours de serrer dans mes bras, et qui venait de me rouler la pelle de ma vie…
    Ouais, c’était sûrement ça, le bonheur.
    Y avait bien cette « Ombre » au tableau, celle qui avait entrepris de nettoyer la ville de ses clochards d’origine maghrébine, mais c’était tellement loin d’ici, dans les rues sombres…
    Et puis, ce matin-là, en rentrant, j’ai trouvé cet attroupement devant mon immeuble, et tous ces flics chez moi, à l’étage… C’est là que le cauchemar a commencé, et que les souvenirs de ma vie d’avant ont refait surface.
    Et si l’assassin, c’était tout simplement moi, David Huxley…"

    Editeur : Sindadboy Editions
    Collection :   Thriller/polar fantastique
    Date de sortie : 1/12/2007
    Prix du livre papier :  Broché : 17,00  
    Version numérique: 2,99
    Nombre de pages :  292

     

    L’évangile selon Jacques Lucas SPCyrille Audebert a eu la gentillesse de me permettre de lire cet opus, en me le proposant en SP. Après la lecture d'Un temps de chien, j'étais curieuse de découvrir le tome précédent. Un pur polar parfaitement mené. Tout comme celui-ci.

    Une fois de plus, je n'ai pas pris la peine de lire le résumé. J'avoue que de ce fait, je ne suis pas parasitée par les infos qu'il distille, bien que l’auteur ne dévoile que peu d’informations. Et c'est beaucoup mieux.

    J'ai donc fait le chemin à l'envers en découvrant les liens qui unissent les divers personnages, rencontrés dans Un temps de chien. Avec dans cet opus, un David Huxley  au centre d'une enquête en tant que suspect plus que potentiel.

    Comme dans le précédent roman, Cyrille Audebert maîtrise son sujet, l'intrigue est parfaitement ciselée, les soupçons vont et viennent aux gré des doutes et des éléments que l'auteur nous apporte. Le rythme, soutenu, nous tient en haleine et rend l'histoire addictive. 

    Une fois de plus, les personnages sont bien campés, les situations cohérentes et leur enchaînement, jusqu'au dénouement, parfaitement dirigé. 

    Une fois de plus, j'ai pris plaisir à suivre cette intrigue, parfaitement construite, narrée d'une plume plaisante et riche qui porte agréablement le récit. 

    Une allusion au passé de David, reste néanmoins intrigante et l'on ne peut qu’espérer que l'auteur nous en dévoile, un jour, tous les tenants et aboutissants.  

    Cette deuxième lecture confirme le talent de Cyrille Audebert, un auteur que je vais suivre et que je conseille aux amateurs de polars.

     

    L’évangile selon Jacques Lucas SP

     

    Pour en savoir plus sur l'auteur, voir les infos sur la chronique de Un temps de chien

     

     

    L’évangile selon Jacques Lucas SP

     

     

      


    Tags Tags : , , , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    cyrille
    Jeudi 6 Août à 18:00

    Juste petit détail qui a son importance, le prix du livre papier est de 17 €. ;)

    2
    Jeudi 6 Août à 20:12
    Merci pour cet avis, je note pour une éventuelle lecture, plus tard
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :