• L'inconnu de l'ascenseur et moi

    L'inconnu de l'ascenseur et moi Le jour où Charlyne se retrouve coincée dans l'ascenseur avec un inconnu? elle panique. Il est grand, musclé, ne montre pas son visage, sent beaucoup trop bon? et en plus, il est sarcastique !L'attirance est puissante, irrésistible? mais il la fuit. Tout les oppose, pourtant Charlyne refuse de baisser les bras : après tout, ils sont voisins !Et il n'a encore rien vu?

    Editeur : Les Addictives
    Genre: New Adult Collection Luv
    Date de sortie: 12/9/2017
    Prix du livre papier :  7,90 (poche) Version broché épuisé
    Version numérique: 4,99 € 
    Nombre de pages :  516

     

     

     

     

    L'inconnu de l'ascenseur et moi J'avoue avoir dans un premier temps fait l'impasse sur ce roman, la cause au titre pas très attractif tant le thème de la rencontre de l'ascenseur est cliché.

    Mais après être tombée sous le charme de la plume et l'imagination de Sophie S Pierucci après la lecture de Deep&Dark, la curiosité l'a emporté, d'autant que les retours sont majoritairement positifs.

    En fin de lecture, je comprend pourquoi. Tous les codes de la New Romance sont respectés, avec un petit plus : les thèmes forts abordés par l'auteur, tels que les a priori, l'image corporelle et les comportements sociaux, la reconstruction, le deuil, les passions.

    La romance est un peu  longue à se mettre en place. J'avoue que j'aime ça plutôt que des récits ou l'amour foudroie au simple regard et après 2 à 3 rencontres, les protagonistes se lancent des "je t'aime" à tout va . Toutefois, ici, c'est un peu trop," je t'aime moi non plus". Cependant, l'auteure nous brosse des portraits soignés des personnages et l'on peut comprendre les réactions de Matt.  Charlyne est un peu plus agaçante et les raisons de la distanciation mise dans ses relations, de mon point de vue trop légère, mais l'héroine se laisse apprécier au fil des chapitres. 

    Mon héros préféré est donc Matt, en protagoniste torturé, auquel je me suis attachée, mais  pas autant qu'à Jack de Deep&Dark. Avant de le concurrencer celui là, il va y avoir du boulot Sophie !  

    On appréciera la reparties teintées d'humour,  et peut être, un peu moins, comme moi, les trop nombreuses scènes de sexe.

    La lecture de cette romance est plaisante, mais n'égale en rien à pas ce que j'ai ressenti pour  Deep&Dark  d'un niveau nettement supérieur et j'espère que Sophie S Pierucci nous offrira d'autres romans dans la même veine. 

    L'inconnu de l'ascenseur et moi

     

    Extraits citations

     

    "Matthew avait tort. Aimer, ce n’est pas seulement sentir son cœur s’emballer ou sa bouche s'assécher. Aimer, c’est se sentir mourir quand l’autre est loin de soi pour toujours. Aimer, c’est rattacher chaque ressenti, chaque image, chaque phrase à un souvenir de l’autre. Aimer, c’est la pire chose qui me soit arrivée."

     

    "La passion ne doit pas se vivre, elle se vit. Simplement. Nous ne faisons pas ce que nous aimons par obligation, mais seulement parce que nous le voulons profondément."


    Tags Tags : , , , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Gaelle
    Lundi 1er Juin à 12:58
    Je suis d’accord avec toi. J’ai eu peur moi aussi pour cette lecture
    2
    Sophie S-Pierucci
    Lundi 1er Juin à 22:09
    Ah ah ! Tu as déjà lu et écrit ta chronique !
    Je suis très heureuse que leur histoire t ait aussi plus ! Mais davantage que Deep&Dark reste devant... quand je vois le temps que j’ai passé à l’écrire
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :