• My Destiny tome 1 et 2 : LC Gaelle

     

     

    My Destiny tome 1 et 2 : LC Gaelle


     

     

    « Je donnerai une fin heureuse à ton livre. »

    Port Clyde, de nos jours.

    De retour dans la maison de son enfance pour emballer quelques effets pour sa mère malade, Amy trouve, dissimulée sous le lit, une petite boîte entourée d’un ruban rose. Précieusement conservé à l’intérieur tel un trésor endormi, un manuscrit datant de 1975 intitulé «My Destiny ».

    Elle y découvre l’incroyable histoire d’amour d’une jeune fille de dix-neuf ans, dont l’auteur et l’héroïne n’est autre que sa mère. Amy se plonge alors quarante ans en arrière, bien déterminée à percer le secret enfoui de Hope Obrien et Matthew Cole. Pourquoi Matthew n’est-il pas au chevet de Hope ? A-t-il pu donner cette fin heureuse à son livre qu’il lui a tant promis ? L’amour peut-il rester intact malgré le temps qui passe ? Une rencontre inespérée au bout d’un long chemin d’épreuves qui bouleversera leurs existences à tout jamais.

    Ce livre est inspiré de faits réels.

     

     

     

     

     

    J'ai découvert la plume de Stefany Thorne lors de la lecture d' Adrian US Army, une LC avec ma binôme Gaelle, dernier roman de cette auteure. J'en avais aimé le style et la très belle et émouvante histoire d'amour entre les protagonistes, et la manière simple mais efficace de Stéfany de nous émouvoir.

    Je repique donc, non pas avec son premier roman, Forever, dont tout le monde attend avec impatience le troisième tome mais avec celui-ci inspiré d'une histoire vraie. Puisqu'elle nous en a fait part au moment de la dédicace au Salon du livre, en ajoutant qu'elle allait bien, j'en ai déduit que c'était la sienne, bien que je sache déjà que ce roman était inspiré d'une histoire vraie. Ces paroles m'ont énormément intriguée et c'est pourquoi, ce livre n'est pas resté longtemps dans ma PAL

     

    My Destiny tome 1 et 2

     

     

    Le résumé ne suggère en rien du contenu et j'avoue que de ce fait c'est difficile pour moi de débattre de certains thèmes douloureux que l'auteure partage avec nous sans spolier cette histoire qu'il faut absolument découvrir.

    Un roman qui nous fait réfléchir sur nos décisions et impacter sur notre vie. Celle-ci est-elle écrite à l'avance, faut croire au destin? Peut-on parler de mauvais choix ? Ces choix qui ne nous rendent pas heureuses au final, mais auxquels il nous semble impossible d'échapper.

    Certains trouverons peut-être Hope trop soumise, trop timorée, auront envie de la secouer pour la faire réagir, lui faire comprendre sa chance comme ses amies Emma et Rose, qui offrent à notre héroïne une amitié indéfectible qui, on le devine, va perdurer au fil de ces  40 ans.

    Mais nul ne peut prendre les décisions à la place de l'autre et parfois comme Hope les évènements et certaines personnes vous poussent dans le mauvais sens. Peut-être ce chemin de traverse avec ses épreuves est-il nécessaire ? Étais-ce tout simplement la destinée d' Hope, écrite depuis sa naissance ?  Existe-t-il plusieurs destinées dans les méandres de nos vies, un coté pile et un coté face, et le bonheur au bout d'un chemin avec moins d'ornières ?

    Au crépuscule de nos vies en souvenir des routes et des aboutissements prévisibles, on voudrait bien parfois revenir en arrière et prendre à gauche plutôt qu'à droite au dernier croisement.  Donner une fin heureuse au livre de notre vie. Pour autant sait-on ce que l'on trouverait au bout ? C'est une des questions d' Hope qu'il la font hésiter. Et forcement on peut le comprendre. D'autres restent ,peut-être aux yeux de certains, incompréhensibles, comme cet attachement à ce monstre de Tom.

    Peut-on donc en vouloir à Matthew ne ne pas être assez explicite ? L'amour que  nos deux jeunes gens éprouvent l'un pour l'autre est-il suffisant pour rassurer une jeune fille de 18 ans en proie aux doutes, au manque de confiance en elle et à la peur de l'inconnu, qui n'a connu qu'amour bancal de ses proches , particulièrement de ses parents et recherche tendresse et attention ?

    Cette histoire inspirée de faits réels vous incite aux questionnements et vous émeut dans des passages particulièrement douloureux que nous fait partager Hope. Mais pas que. Il en est de même avec les belles scènes romantiques entre Matthew et Hope, celles du café avec les personnages secondaires, Emma, Rose, Liliane, Gran-ma, Henry et Marie.

    Les descriptions vous projettent dans une ambiance douce et romantique, dans des lieux que l'on aimerait connaitre, sur la plage, ou le chemin menant au phare sur lesquels on rêverait de rencontrer Hope et Matthew main dans la main.

    On aimerait également faire la connaissance d' Amy la fille d' Hope et... oui oui j'attends la suite pour en savoir plus.

    Voici donc tout ce que j'ai pensé de ce premier volet et je  me suis donc précipité sur le tome suivant.

    Habituellement je traite les romans séparément mais je vais déroger à la règle parce que l'un ne va pas sans l'autre et que tout se que j'ai ressenti, tous les messages que Stefany nous fait passer se retrouvent dans les deux tomes.

    Dans le deuxième volet l'auteure joue davantage de nos émotions et nous touche en plein cœur avec son histoire.  Elle fait monter la pression crescendo avec ses rebondissements ( j'avoue que j'avais deviné certaines réponses, mais elles m'ont émues quand même, plus que je ne l'aurais cru) et que dire du dernier chapitre qui donne la voix à Matthieu  ? C'est super émouvant.

    Je n'ai pas grand chose à dire, si ce n'est de suivre les conseils avisés de Stéfany. Je n'ai pas vécu de telles situations mais me suis souvent trouvée confrontée de par mon métier à des femmes  vivants des drames similaires que nous avons tenté  d'aider, souvent sans succès. 

    Ne jugez pas, les décisions sont si faciles à prendre vu de l’extérieur, tendez  juste la main , un jour ses femmes ont le courage de franchir le pas et s'offrent une nouvelle vie.

    C'est peut-être pourquoi cette histoire me touche profondément. Je ne sais que trop bien que les décisions sont loin d'être faciles à prendre.

     Je vous conseille donc de lire cette aventure émouvante et touchante et je voulais dire à Stefany que je suis contente que tu ailles bien. Tes paroles au Salon du livre prennent tout leur sens ici.

    Que la vie soit belle même si tu as perdu ton Matthew quelqu'un d'autre semble donner une fin heureuse  à ton livre meme si ce n'est pas celle que tu espérais.

    Une histoire romancée qui touche au cœur et qui fait passer des messages forts, sans tomber dans le pathos, Stéfany sait jouer de sa plume avec tout son talent pour l'écriture.  Un auteure à suivre absolument.

     

     

     

     

     Extraits citations

     

    "la vie n'est pas un roman à l'eau de rose, et je ne suis pas une de ces héroïnes de film où l'amour triomphe invariablement à la fin. Le Prince charmant ne viendra pas et le contes de fées n'existent que dans les livres"

     

    "A qui appartiennent nos vies  ? A nous ? Aux autres ? Ne devons nous pas assumer nos choix, nos envies, nos responsabilités ? Nous les humains sommes faibles, lâches, soumis à la loi sociale d'une vie où le regard des autres  prend le dessus sur  notre capacité à analyser et cerner le bien du mal"

     "Tom. Il a cette emprise cette emprise sur moi que je ne m'explique pas .Oui j'ai envie le quitter et non, j'en suis incapable. Je suis terrifiée à l'idée de l'affronter sur son territoire : chez nous. Puis cette dépendance affective ne fait qu’amplifier de jour en jour"

     

    "Aimer c'est aussi savoir protéger l'autre de ce qui est à présent devenu inévitable.

    " mais ma raison a  une fois de  plus remporte cette  bataille  sans fin que je me livre à moi même (...)  : vaincre mes peurs , mes angoisses et reprendre ma vie en main."

     

    " Aimons ce qu nous avons, choyons les personnes qui nous sont chères, apprenons à  accorder notre confiance, à avancer main dans la main et garder espoir en ce monde qui nous réserve bien des surprises"

     

    " Dans la vie tout à une raison d'être et j' apprend chaque jour qui passe à l'accepter (... )"

     

    " Les chagrins d'amour  nous rendent vivants , plus forts. La douleur nous assaille, puis elle nous grandit..."

     

    "ma grand-mère me disait toujours qu'il fallait apprendre à pardonner afin de trouver la paix"

     

    "Personne ne devrait rester prisonnier d'un mariage sans amour"

     

    "l'amour c'est aussi d'être là pour l'autre dans les bons comme dans les mauvais moments"

     

    "Nous n'avons pas été au bout de notre histoire...Peut-être que si nous l'avions fait ma vision des choses serait tout autre"

     

    © S. Thorne

     

     

     

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer


    Tags Tags : , , , , ,
  • Commentaires

    1
    gaoulette
    Vendredi 14 Avril à 18:08

    Rien qu'à lire ta chronique j'ai encore envie de pleurer. Ce roman je vais le faire lire à mes copines.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :