• Follow me back Tome 2 LC

    Personne ne sait ce qui est arrivé au prodige pop-rock Eric Thorn. Son compte Twitter ? Bloqué. Son portable ? Enterré dans la neige, l’écran brisé et maculé de sang.

    Tessa Hart, fangirl agoraphobe, connaît la vérité, mais elle a définitivement tourné la page #Tessa♥Eric. Plus question de toucher à son compte Twitter. En revanche, Snapchat… c’est beaucoup plus sûr, non ?

    Après avoir fait profil bas pendant des mois, Tessa sort de sa cachette, forcée d’affronter les fantômes de son passé

    Editeur :  R-JEUNES ADULTES
    Genre: Thriller Young Adult
    Date de sortie: 07/06/2018
    Prix du livre papier : Broché 16,90€ 
    Version numérique:  11,99 €
    ISBN: 2221216229

     

     

     

    Que dire de cet opus après  le coup de coeur pour le 1e tome ?

    L'auteure reprend la trame du précédent tome, alternant ainsi, une nouvelle fois  comptes rendus d'audutions et récits passés jusqu'à ce que nous parvenions à l'instant présent.

    Donc quelqu'un est mort et toutes les éventualités sont possibles après le magnifique clifflanger du dernier volet de la série. Cependant nous découvrirons que la réponse est surprenante et bien loin de ce que lecteur peut s'imaginer.  Je défi quelqu'un de  prétendre le contraire. Il n'y rien à redire  A.V  Geiger sait surprendre ! Et ce jusqu'au bout. Il nous faudra parvenir à la fin de l'histoire pour découvrir la solution de l'énigme.

    J'avoue cependant que cette fois-ci c'est assez poussif et je me suis presque ennuyée avec toutes ces digressions sur les pathologies mentales, et je reconnais que c'est important dans cette intrigue, cependant trop détails nuisent à la fluidité de la lecture.   Mais le pire c'est que je me suis totalement emmêlée les pinceaux  avec ses pseudos sur les comptes Twitter, Snapchat et je ne savais pas, par moments, qui parlait à qui.  Et ça ne s'est pas arrangé au moment de l’enquête quand on aborde le piratage de comptes.

    Le dernier 1/3 du roman est le plus passionnant avec ses rebondissements inattendus. La plume de l'auteure reste belle et l'histoire addictive, malgré les bémols évoqués plus haut, et le lecteur n'a qu'une hâte découvrir les secrets de cette histoire. Quelques questions restent cependant pour moi sans réponses. 

    Une suite qui ne m'a pas passionnée autant que la première partie. on y retrouve les même thèmes, l'addiction aux réseaux sociaux, et ses effets pervers d les effets néfastes de la popularité, les pathologies mentales comme la paranoïa, et ce pistage permanent à travers les moyens de communications. 

     

    Follow me back Tome 2 LC

     

     

     

    Avec Gaelle

     

    Extraits citations

     

     C'est ça le problème avec la célébrité : tout le monde te juge, mais personne te connait." 

     

    "chaque personne que tu rencontres mène un combat dont tu ne sais rien. Soit bienveillant. Toujours"

     

    © A.V Geigler


    1 commentaire
  • Les héritiers Le royaume en danger LCDepuis que Hartley Wright a rencontré Easton Royal, sa vie n’est plus la même. Elle se découvre des ennemis à chaque coin de rue. Lorsque se produit l’accident qui lui vole ses souvenirs, elle ne peut plus faire confiance à personne, pas même au garçon aux yeux bleus qui lui romet que tout ira bien.

    Parce que, si la mémoire de Hartley est pleine de trous, son instinct lui dit que Easton est dangereux. Elle ne sait pas s’il va la sauver ou la détruire. Le chaos qu’il apporte partout où il va est trop dur à gérer, les sentiments intenses qu’il évoque sont trop confus pour être démêlés. Easton veut qu’elle se souvienne. Hartley pense qu’il vaut mieux oublier. Elle a peut-être raison.

     

    Editeur :  Hugo & Cie
    Genre:  New Adult
    Date de sortie: 03/05/2018
    Prix du livre papier : Broché  17,00€  Poche : 9,99€
    ISBN: 2755645377

     

     

    Les héritiers Le royaume en danger LCFin de la saga avec un dernier tome qui aurait dû se terminer en apothéose. 

    La trame suivie par Erin Watt est respectée à la lettre dans cet opus :

    Une première partie : séquence  émotion dans la continuité du final du tome précédent, partie ici assez prometteuse.

    Une deuxième de reconquête (eh oui les Royal doivent toujours se racheter à cause de toutes les bêtises qu'ils peuvent faire)  avec ici une difficulté supplémentaire Hartley a perdu la mémoire. Partie que j'ai trouvée assez poussive, voire ennuyeuse.

    Et la dernière avec ses rebondissements inattendus et ses révélations surprenantes (bon vraiment ici, pas tant que ça)

    Ah j'oubliais l’épilogue  avec son happy end comme on l'attend dans toute  romance qui se respecte.

    Une bonne trame, mais la sauce ne prend pas. J'attendais beaucoup de ce dernier tome, d' Easton et des autres protagonistes aussi. Un opus dans lequel toute la famille est ébranlée, inquiète par la santé de Sébastien. Et qu'en est-il ?

    Eh bien tout tourne autour la romance Easton/Heartley. OK ! C'est leur histoire, mais c'est aussi celle des Royal car ils ne sont rien les uns sans les autres. N'est-ce pas ainsi que les auteures nous ont vendu cette famille ?

    Cet aspect passe aux oubliettes. Easton se débat seul dans ses problèmes. Callum vend des avions de l'autre coté de la planète, confie le sort de la famille au plus irresponsable de tous, on aurait mieux compris s'il l'avait laissée à la charge d' Ella, mais celle ci est inexistante dans ce tome. Gideon et Reed  planchent sur leurs cours (où est donc passé Reed le rebelle, le frère aîné veillant sur ses frères) plutot que s’inquiéter  du sort de leur frère. Alors qu'un drame vient de  frapper la famille Royal chacun vaque, hormis Sawyer , à ses occupations comme si Seb n'était victime que d'une simple grippe. Rien ne vous étonne ? Eh bien moi oui, car un événement pareil renforce les liens dans n'importe quelle famille. Alors eh bien avec le tableau précédemment brossé par Erin Watt, je m'attendais à un rappel des troupes autour de Seb. Et il n'en est rien, chacun poursuit sa petite vie comme si de rien n'était, comme si Sébastien n'était victime que d'une simple grippe.

    Erin Watt qu'avez vous fait de nos Royal ? Ceux ci ne sont qu'une pale copie de nos personnages préférés. Moi qui aurait souhaité d'autres tomes, sur les jumeaux, sur Callum, je me dis que finalement ce n'est pas plus mal que la saga s’arrête ici.

    Mais, du fait que ce tome était le dernier,  j'aurais vu plus de moments d'intimité entre frères, unis davantage par un tel drame, et ce en plus de la romance Hart/East. Bien pâle romance d'ailleurs, pleine d'incohérences  et de manque de plausibilité. Attention spolier, les acteurs de ce tome sortent du coma eh hop retour au lycée dans la semaine qui suit. Bizarre, non ?  Quant à la scène finale : papa/Hart, c'est vraiment "too much", sensé nous émouvoir je présume ? Pff, un pétard mouillé pour moi et je ne m’entendrais pas sur LA révélation tellement évidente et attendue.

    Bref un dernier tome qui donne l'impression que les auteures ont abandonné les personnalités de nos Royal en cours de route, des passages poussifs, voire ennuyeux, une relation qui évolue sans être ni vraiment convaincante ni émouvante.

    Une saga qui aurait pu et dû se terminer en apothéose, mais qui s'est essoufflée au fil des tomes, et si j'ai eu un coup de coeur pour le précédent parce que Easton avait su me toucher et que j'en attendais beaucoup de lui, je ferme ce dernier opus avec un fort sentiment de déception malgré une lecture facile et rapide qui séduira les amatrices du genre.

     

    Les héritiers Le royaume en danger LC

    Les héritiers Le royaume en danger LC

     

     

    Avec Gaelle

     

    Extraits citations

     

    " si vous m'aviez posé la question il y a deux semaines, je vous aurais dit que perdre la mémoire est une bénédiction. On ne ressent plus de chagrin, plus de douleur ou de jalousie. On se réveille, et notre vie est une merveilleuse page blanche. Mais après avoir vu l'angoisse d' Hartley, je sais que ce n'est pas le cas" 

     

    "Là, il est mon soleil, ma chaleur, mon étoile du berger. Il est mon East.
    Comme je suis son âme, son but, son amour. Je suis sa Hart."

     

    © E. Watt

     

     


    1 commentaire
  •  

    Adopted LoveHanté par son passé, sera-t-elle son avenir ? 
    Orphelin, Teagan erre depuis son plus jeune âge de foyers en familles d'accueil. 
    Bad boy écorché par la vie, la justice le rattrape à l'aube de ses 18 ans. La sentence ? Un an de conditionnelle durant lequel il devra se tenir à carreau s'il ne veut pas finir en prison. 
    Il ne lui reste qu'une chance de se remettre dans le droit chemin et c'est dans une ultime famille d'accueil qu'elle va se jouer. Mais la rencontre avec Elena, la fille aînée de la famille risque de compliquer les choses.

    Editeur : Hugo poche
    Genre:  New Romance  
    Date de sortie: 12/10/2017
    Prix du livre papier : Poche 7,60€
    Version numérique: 7,79 €
    ISBN:  2755635967

     

     

     

    Adopted Love Une lecture conseillée par ma  binôme dont je sors assez partagée niveau ressenti. Une énième histoire de bad boy pourrait on penser mais traitée  d'une manière originale ce qui en fait son succès puisque Gaia Alexia est  la gagnante d'un des concours Fyctia en 2017.

    L'auteure se démarque par les sujets traités et bien développés, ceux de la maltraitance, de la vie des orphelins en foyer et dans des familles dont le seul intérêt n'est pas celui de l'enfant mais  leur porte monnaie. De ce fait il est aisé de comprendre le comportement violent de Teag qui n'a connu que la violence physique et verbale avec les "ferme la". L'autre thème de ce roman est déjà bien traité à toutes les sauces, mais je vais éviter d'y faire allusion pour ne pas spolier l'intrigue qui court jusqu'au bout du récit avec un final époustouflant.

    Pour ma part, j'avoue l'avoir vu venir à des kilomètres, cependant Alexia Gaia parvient quand même à surprendre avec cette scène finale en nous perturbant  émotionnellement par toute cette violence. 

    Violence omniprésente dans ce récit et j'avoue avoir trouvé de nombreuses scènes redondantes et je me suis ennuyée parfois tout en étant impatiente de découvrir l'issue de cette histoire.

    Force est de reconnaître que l'auteur brosse un portrait réaliste d'un système  qui ne facilite pas la réinsertion d'un orphelin désocialisé dans la vie quotidienne. Elle égratigne au passage les institutions qui sont sensés veiller au bien être des enfants  dont elles ont la charge, insiste sur les a priori basés sur l'apparence.

    Teag fait parti de ces mal aimés et son comportement et son look renforcent l’idée que l'on peut se faire de lui au prime abord; De fait,  Teag tient tout le monde à distance, ne faisant plus confiance à personne et sa colère contre le monde entier est omniprésente dans le récit.  

    Pourtant,  Nathalie Solis, son assistante sociale, et celle que Teag considère comme une mère, s'efforce  par tous les moyens  d'offrir à ce jeune écorché la vie qu'il mérite. Mais rien n'y fait, Teag se débrouille pour la tenir à distance et préfère survivre dans la rue plongeant ainsi chaque jour davantage dans la délinquance, jusqu'à ce qu'une famille bourgeoise accepte de l’accueillir.

    Une famille peu ordinaire, une fille Elena, aussi en colère que lui, une mère aimante et douce, un petit bonhomme attachant et un père étonnement tolérant. Parce que oui  Daniel m'a surprise avec son esprit ouvert mais on ne le comprendra pas tout de suite. 

    Le récit, narré du point de vue de Teag, est écrit dans un langage courant d'adolescent, vulgaire, brutal tant en geste qu'en paroles, ce qui m'a déconcertée et dérangé mais j'en ai aussi compris l'interêt. Il donne la force à l'histoire. Cependant comme je le disais c'est redondant et l'on se lasse des menaces et des gestes vulgaires en guise de réponses de Teag aux autres.  C'est certes réalistes mais trop souvent eh bien c'est trop pour moi, même si je comprend que c'est son mode de pensée et d'actions vu qu'il n'a connu que ça et que c'est le choix de l'auteure de présenter cette aventure  dans un genre de journal intime avec le langage d'un adolescent et non l'auteure n'en est pas une comme on pourrait le penser.

    Cette romance est triste, émouvante et choquante et le lecteur ne peut que s'émouvoir et s'attacher à Teag ce malmené de le vie en proie à ses démons et ses comportements destructeurs. Verra-t-il la chance qui lui est offerte de s'en sortir, d'être accepté dans cette famille aimante, de créer du lien avec les autres ? Rien n'est moins sur car Teag est toujours en colère et violent et il en n'en faut guère pour ouvrir les portes à la violence incontrôlable qui couve en lui 

    Sa relation avec Elena ne démarre pas sous les meilleurs auspices, la jeune fille étant en proie elle même à ses propres problèmes. Quel que soit votre milieu social la vie est toujours semée d’embûches et dans la vie tout monde n'est pas ce qu'il parait, les pires monstres se cachent parfois  derrière de beaux costumes.

    Oui, l'habit ne fait pas le moine, c'est la morale de cette histoire. 

    Une romance bien construite, des thèmes correctement appréhendés et traités avec justesse, des personnages charismatiques et émouvants ( un petit faible pour le personnage de Nathalie), une Elena agaçante, parfois, avec ses comportements ambivalents, tantôt lionne, tantôt victime. Et j'avoue que je me suis interrogée sur la plausibilité d 'un tel comportement, mais je dois reconnaître que chacun vit les événements de manière toute personnelle alors oui ... peut être

    En conclusion, je dirais que cette histoire ne laisse nullement indifférent, elle est touchante et bouleversante mais assez violente, avec une plume originale qui déconcerte. 

     

    Adopted Love

     

     

     

    Extraits citations

     

    "Elle me protège moi ? De lui ? Elle n’imagine pas de quoi je serais capable pour elle."

     

    " c'est comme ça, la vie : elle peut te reprendre ce qu'elle t'a offert à tout moment et tu dois la fermer" 

     

    "-et tu veux m'aider ? Mais tant que personne ne t'aide,toi, tu ne pourras aider personne, pauvre con, ajoute-t-elle"

     

    " j'ai l'impression d'être un caillou dans une boite à bijoux"

     

    " j'essaie de me persuade qu'elle a raison, que c'est pour mon bien, mais je reste fermé. Je ne peux plus faire confiance à quelqu'un, et surtout pas à des inconnus"

     

    © A. Gaia

     

     


    3 commentaires
  •  

    Adopted love T2 LCAlors que son passé le ratrappe, le sauvera-t-elle ?
    La suite tant attendue du nouveau succès Fyctia !
    Alors qu'il doit faire face à ce qu'il redoutait le plus, Teagan découvre qu'il n'avait pas encore imaginé le pire. Son passé le frappe de plein fouet, faisant voler en éclats son présent et menaçant son avenir. Sera-t-il assez fort pour l'affronter ?
    Au plus mal, Elena sera-t-elle capable de lui venir en aide ?

     

    Editeur : Hugo poche
    Genre:  New Romance  
    Date de sortie: 2/11/2017
    Prix du livre papier : Poche 7,60€
    Version numérique: 7,79 €
    ISBN: 2755635991 

     

     

     

     

     

    Adopted love T2 LCIl faut que je vous avoue que je le suis emmêlée les pinceaux avec ces 2 couvertures si ressemblantes et que c'est par le plus  grand des hasards  qu'après avoir lu presque une centaine de pages que j'ai réalisé que j'étais sur le tome 2 alors que je pensais lire le tome 1 (en epub)

    Eh oui ! Pour autant aussi surprenant que cela puisse paraître, je réalise que cela ne m'a perturbée, vu que ce tome est à 2 voix et qu' Elena nous offre de nombreux flashs backs.

    Donc j'ai commencé la saga à l'envers (rires) et ma foi, ce tome aurait pu se suffire à lui même puisque le lecteur y apprend tout de la vie passée de Teag et du harcèlement subit par Elena

    De ce fait, après avoir lu le tome 1 et repris ma lecture de celui ci,  eh bien l'on peut dire que c'est assez redondant hormis les passages sur l'univers carcéral et la maltraitance qu'y subit Teag tandis qu' Elena tourne en rond chez elle avec ses crises existentielles :  j'aime Teag, il me manque, mais j'ai trop peur pour avouer la vérité. Intolérable non ? 

    Et cela dure  trop longtemps pour que le lecteur ne impatiente pas et n'en vienne à détester  Elena et se demander si l'auteure maîtrise son sujet coté crédibilité;

    J'avoue ce ne doit pas être évident d'écrire une suite alors que le premier tome a connu autant de succès.

    Il faut donc attendre d'arriver au 3/4 du roman et les événements se précipitent un peu trop rapidement, avec l'entrée en scène de Sally la gothique rencontrée dans le tome 1 et là ... ta da da, maudit besoin de crédibilité quand nous tient. 

    Euh comment peut-on détenir une information capitale alors que l'avenir  d'un individu est en jeu et la garder pour soi tout ce temps ? Allez je peux comprendre les craintes d' Elena vu le contexte et ce que je ne peux révéler sans spolier mais Sally eh bien non j'ai du mal à accepter cette situation dans laquelle la place Alexia Gaia, tous comme d'autres faits.  Que dire des éléments du procès ? de cette fin précipitée avec cette évidence de preuves détenue par l'avocat de Teag ? Et je regrette que l'auteure n'ait pas centrée son deuxième tome davantage sur ce volet là.

    Pour autant les autres thèmes sont bien exploités, on retrouve le harcèlement, la méchanceté gratuite,la jalousie, les jeux de pouvoirs et la manipulation, le milieu carcéral et ses dérives. Et je me suis aussi interrogée à ce sujet, mais je ne connaissais pas les lois américaines, Teag est mineur me semblait-il que sa place n’était pas à Rickers ? En France il existe des prisons pour mineurs ou qu'ils sont  internés dans des quartiers spécialisés dans les prisons pour adultes et après recherche il semble bien, malheureusement, qu' aux USA les mineurs sont jugés et condamnés comme des adultes. Alors il faut avouer  que j'ai eu un mal fou avec cette lecture et toute cette violence.

    Malgré mes bémols, il faut admettre que l'histoire reste touchante et émouvante, que l'entrée en scène de Benito est intéressante et que Sally y tient un rôle prépondérant et inattendu.

    Si on note ce roman sans tenir compte du premier je dirais Adopted love T2 LC

     

     

    mais en tant que suite se sera 

     

    Adopted love T2 LC

     

     

    Avec Gaelle

     

    Extraits citations

     

     

    " n'oublie jamais que n'es pas exceptionnel, c'est ce que tu fais qui l'est"

     

     Quoi que puisse te forcer à faire un homme, il n'arrivera jamais  à te rabaisser à son niveau"

     

    " l'immense couloir qui s’étend devant moi ressemble  à ma vie: je n'en verrai jamais le bout" 

     

    © A. Gaia

     

     


    1 commentaire
  •  

    La promesse LCIl ne lui avait pas promis l'amour...
    Quand Kira croise Grayson à la banque, elle pense avoir trouvé la solution à son problème : il est visiblement à la recherche d'argent et elle est prête à partager celui dont elle héritera si elle se marie. Il ne lui reste plus qu'à faire sa proposition, un peu inhabituelle.

    Grayson a promis qu'il restaurerait le vignoble familial situé en Californie. Pour cela, il a besoin de fonds. Il va accepter avec réticence la proposition de Kira. Apparemment, ils partagent bien peu de choses. Ils ont également des préjugés l'un sur l'autre. Mais, au cours d'un été, au milieu des vignes, ils vont apprendre à se découvrir, à s'apprivoiser, à découvrir que leur rencontre va peut-être leur permettre de trouver bien plus qu'un avantage financier.

     

    Editeur :  Hugo roman
    Genre:  New Romance
    Date de sortie: 13/04/2017
    Prix du livre papier : Broché  17,00€  Poche 7,60 €
    Version numérique: 9,99€ 
    ISBN:  2755630493

     

    La promesse LC

    Mia Sheridan sait nous surprendre avec ces personnages, bien loin de ceux d' Archer's Voice, dont le protagoniste principal m'avait particulièrement émue et séduit.

    Dans cet opus de la saga Sing of love dont chaque tome peut se lire séparer, les héros et héroïnes n'ont jamais aucun lien entre eux, cette série étant basée sur les signes  du zodiaque, mais j'avoue qu'après 2 lectures je n'ai pas trouvé le lien. Mais ceci n'a pas d'importance, car chaque volet se suffit à lui même.

    L'auteure nous offre ici une romance pétillante, drôle et émouvante. Un récit à 2 voix, celles de Grayson et Kira. Un roman plein de promesses et qui les tient. Pour autant l'idée n'etait pas nouvelle, le sujet exploité à plusieurs reprises, cependant Mia Sheridan y met sa touche personnelle et rend cette histoire unique.

    Ici, ce n'est pas un homme riche qui propose pour des raisons pas toujours très claires un contrat de mariage, ici c'est une jeune femme désespérée qui cherche à se libérer de l'emprise paternelle et à réparer d'une certaine manière les torts que ce père a commis à autrui.

    Kira ne cherche pas à s’offrir un jeune homme séduisant se comportant comme une gosse de riche, car Kira est bien loin d'être ce qu'elle semble et Grayson tout à ses à priori, comprendra son erreur. Kira est une jeune fille aux idées parfois abracadabrantes qui cherche des solutions pour sortir de l'emprise toxique d'un père qui  la veut sous sa coupe pour des projets bien peu paternels ! Cet homme odieux est capable d'actes abominables pour  maintenir une certaine position sociale et faire aboutir des projets personnels qui sont loin de prendre en compte le bonheur de sa fille. Comment un père peut-il se comporter de la sorte ? Mia Sheridan brosse un tableau bien peu reluisant des politiques et de leur mentalité abordant un sujet bien trop réaliste et fréquent quelque soit le pays où l'on vit.

    Et oui, malheureusement l'argent mène le monde et sans lui, l'on est rien, on ne peut rien,mais si l'on en possède on peut vivre libre. Quant au pouvoir,  il peut détruire des vies.

    Dans cette romance, Mia Sheridan aborde les relations familiales, nous convainc que l'amour filial n'est ni inné, ni évident; les parents ne sont pas forcement ceux qui vous ont mis au monde, mais ceux qui vous traitent comme un fils et vous accompagnent pas après pas et vous aident à grandir. Grayson  finira par le comprendre. Charlotte et Walter l'aiment comme leur propre fils alors qu'ils ne sont que ses employés.

    L’auteure traite aussi des effets secondaires des maltraitances psychologiques qui laissent des traces indélébiles et conditionnent l'individu. Kira et Grayson les ont subi tous les 2, de manière différentes, si Kira a su tirer profit de son vécu et l'on pourrait dire ici  : que tout ce qui ne  nous tue pas nous rend plus forts, ce n'est pas le cas de Grayson qui cherche encore à se faire aimer par son père au delà de la mort,et prouver sa valeur avec LA promesse.  Y parviendra-t-il ? Eh bien sur ce sujet Mia Sheridan nous réserve quelques surprises inattendues.

    Une histoire addictive, des personnages charismatiques aux personnalités fouillées, le tout cohérent ( petit bémol sur un point mais la romance est trop belle pour faire mon exigeante). Les  protagonistes secondaires  importants avec un rôle essentiel dans cette histoire d'amour et Charlotte a elle aussi de drôles d’idées parfois.

    Une belle histoire d'amour et d'amitié, de lutte de réussite et de capacité de rebondir après des drames.

    J'ai adoré les joutes verbales entre Kira et Grayson. Ils m'ont séduits tour à tour; je suis tombée sous le charme de la petite sorcière  pétillante, volontaire, particulièrement forte et altruiste et du dragon super sexy et émouvant, qui m'a fait rire dans certaines scènes et j'avoue avoir eu du mal à quitter ses 2 personnages entêtés parfois qui finissent par comprendre qu'en amour il faut parfois se retrouver à mi chemin.

    Un coup de cœur pour moi, et l'envie de découvrir d'autres aventures de Mia Shéridan, la prochaine LC prévue : Pour l'honneur de Preston

     

    Iboga

     

     

    Avec Gaelle

     

    Extraits citations

     

    " Elle était la seule femme à m'avoir montré que j'étais important, que j'étais désiré. Que je pouvais lui suffire"

     

    "parfois le plus bel acte d'amour  était de rejoindre l'autre là où il se trouvait"

     

     "- et garder en tête que l'amour n'est pas toujours tres simple et facile Il peut blesser; L'amour oblige à s'ouvrir et à laisser entrer l'autre jusqu'a la part la  plus intime  de notre être. Car le véritable amour est une fleur, mais qui porte des épines."

     

    "-(...) il n'y a rien de mieux au monde que la main de quelqu'un que tu aimes et qui t’attrape dans le noir quand tu es perdu et terrorisé"

     

    "-Il faut croire en ses chances. Il faut aussi accepter la douleur. parce que le problème  c'est que tu ne peux soigner une blessure sans affronter toutes  tes émotions Tu dois sentir et comprendre ta douleur"

     

    "la vie offrait tant de possibilités, pourquoi devrions nous passer ne serais-ce qu'une seule journée à nous ennuyer"

     

    "mon amour observe le comportement des gens quand ils pensent que personne ne les regarde Tu sauras qui ils sont vraiment"

     

    © M. Sheridan

     

     

     

     

     

     

     

     


    2 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique